Table des matières:

  1. Introduction
  2. Comprendre le cancer de la gorge
    1. Définition et types de cancer de la gorge
    2. Causes et facteurs de risque
  3. Symptômes et diagnostic
    1. Symptômes courants
    2. Procédures de diagnostic
  4. Options de traitement
    1. Chirurgie
    2. Radiothérapie
    3. Chimiothérapie
    4. Thérapie ciblée
    5. Immunothérapie
  5. Facteurs de prévention et de mode de vie
    1. Éviter les comportements à risque
    2. Choix de modes de vie sains
  6. Faire face au cancer de la gorge
    1. Soutien émotionnel
    2. Bien-être physique
  7. Conclusion
  8. FAQ

Cancer de la gorge : comprendre la maladie et les options de traitement

Introduction

Le cancer de la gorge, également connu sous le nom de cancer du larynx ou du pharynx, est un type de cancer qui affecte les tissus de la gorge. Elle peut se développer dans différentes zones de la gorge, notamment le larynx (boîte vocale), le pharynx (le tube creux qui va du nez à l’œsophage) ou les amygdales.

Le cancer de la gorge est un type de cancer de la tête et du cou. Le cancer de la gorge porte des noms différents selon la partie de la gorge touchée. Les différentes parties de la gorge sont appelées oropharynx, hypopharynx et nasopharynx. Parfois, le larynx, ou boîte vocale, est également inclus.

Dans cet article, nous explorerons le cancer de la gorge, ses causes, ses symptômes, son diagnostic, ses options de traitement, sa prévention et ses stratégies d’adaptation.

Cancer de la gorge

Comprendre le cancer de la gorge

Définition et types de cancer de la gorge

Votre gorge est un tube qui transporte la nourriture vers votre œsophage et l’air vers votre trachée et votre larynx. Le nom technique de la gorge est pharynx.

Les problèmes de gorge sont fréquents. Vous avez probablement eu mal à la gorge. La cause est généralement une infection virale, mais d’autres causes incluent les allergies, l’infection par une bactérie streptococcique ou le mouvement ascendant des acides gastriques dans l’œsophage, appelé reflux gastrique.

D’autres problèmes qui affectent la gorge comprennent

  • Amygdalite – une infection des amygdales
  • Pharyngite – inflammation du pharynx
  • Cancers


La plupart des problèmes de gorge sont mineurs et disparaissent d’eux-mêmes. Les traitements, lorsqu’ils sont nécessaires, dépendent du problème.

Le cancer de la gorge fait référence à la croissance anormale de cellules dans les tissus de la gorge. Il existe deux principaux types de cancer de la gorge :

1. Cancer du larynx : Ce type de cancer de la gorge affecte le larynx, qui contient les cordes vocales.

2. Cancer du pharynx : Le cancer du pharynx se développe dans le pharynx, qui est divisé en trois parties : le nasopharynx (partie supérieure), l’oropharynx (partie médiane) et l’hypopharynx (partie inférieure).

Causes et facteurs de risque

Plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque de développer un cancer de la gorge :

  • Consommation de tabac et d’alcool : Le tabagisme et la consommation excessive d’alcool sont des facteurs de risque importants de cancer de la gorge. La combinaison du tabagisme et de la consommation d’alcool augmente encore le risque. La consommation d’alcool augmente le risque de cancer. Boire de l’alcool ne signifie pas nécessairement que vous aurez un cancer, mais le risque est d’autant plus élevé que vous buvez davantage d’alcool. Les gens pourraient dire que certaines boissons alcoolisées sont meilleures ou pires pour vous que d’autres. Mais tous les types d’alcool augmentent le risque de cancer, car c’est l’alcool lui-même qui cause des dommages, même en petites quantités. L’alcool peut provoquer le cancer de plusieurs manières. Voici quelques-uns des principaux moyens : – Dommages aux cellules. Lorsque nous buvons de l’alcool, notre corps le transforme en un produit chimique appelé acétaldéhyde. L’acétaldéhyde peut endommager nos cellules et peut également empêcher celles-ci de réparer ces dommages. – Modifications des hormones. L’alcool peut augmenter les niveaux de certaines hormones dans notre corps, comme les œstrogènes et l’insuline. Les hormones sont des messagers chimiques, et des niveaux plus élevés d’œstrogènes et d’insuline peuvent entraîner une division cellulaire plus fréquente. Cela augmente le risque de développement d’un cancer. – Modifications des cellules de la bouche et de la gorge. L’alcool peut permettre aux cellules de la bouche et de la gorge d’absorber plus facilement les produits chimiques nocifs qui causent des dommages. N’oubliez pas que c’est l’alcool lui-même qui endommage votre corps, même en petites quantités. Peu importe que vous buviez de la bière, du vin ou des spiritueux. Tous les types d’alcool peuvent provoquer le cancer. Il existe de nombreuses astuces que les gens prétendent « guérir » la gueule de bois. Mais même s’ils agissent contre votre gueule de bois, ils ne réparent pas les dommages causés par la consommation d’alcool.
  • Infection par le virus du papillome humain (VPH) : Certaines souches de VPH, une infection sexuellement transmissible, peuvent augmenter le risque de développer un cancer de la gorge, en particulier de l’oropharynx. Selon les données des Centers for Disease Control and Prevention, 18 000 nouveaux cas de cancer de la gorge sont diagnostiqués chaque année et potentiellement liés au VPH. Environ 10 % des hommes et 4 % des femmes sont atteints du VPH oral, mais seulement 1 % environ souffrent du type particulier associé au cancer de la gorge : le VPH 16. La plupart du temps, le VPH disparaît tout seul et la plupart des gens ne savent jamais qu’ils en sont atteints. On ne comprend pas encore pourquoi le VPH persiste chez les autres pendant des décennies, provoquant potentiellement un cancer de la gorge. Le risque n°1 de contracter le VPH oral et de développer un cancer de la gorge lié au VPH est d’avoir plusieurs partenaires sexuels oraux. Avoir un nombre plus élevé de partenaires augmente le risque tant pour les hommes que pour les femmes. Selon les chercheurs, les femmes souffrent moins de cancer de la gorge lié au VPH, car elles peuvent avoir développé une réponse immunologique pour lutter contre le cancer du col de l’utérus. Les hommes n’ont pas la même immunité. Le tabagisme augmente également le risque de développer un cancer de la gorge et diminue la réponse au traitement chez les patients chez qui on a diagnostiqué un cancer de la gorge lié au VPH. Vous courez le plus grand risque si vous fumez au moins un paquet par jour pendant 10 ans.
  • Âge et sexe : le cancer de la gorge est plus fréquent chez les personnes de plus de 50 ans et les hommes courent un risque plus élevé que les femmes.
  • Mauvaise alimentation : Une alimentation pauvre en fruits et légumes peut augmenter le risque de développer un cancer de la gorge.

Symptômes et diagnostic

Symptômes courants

Les symptômes du cancer de la gorge peuvent varier selon la localisation et le stade du cancer. Les symptômes courants comprennent :

  • Mal de gorge persistant : Un mal de gorge qui ne s’améliore pas au bout de quelques semaines et qui ne répond pas aux traitements habituels.
  • Enrouement ou modifications de la voix : Enrouement persistant ou modifications de la qualité de la voix qui ne se résolvent pas.
  • Difficulté à avaler : Difficulté à avaler ou sensation de quelque chose de coincé dans la gorge.
  • Douleur à l’oreille : Douleur à l’oreille inexpliquée qui persiste.
  • Gonflement ou bosses dans le cou : Ganglions lymphatiques enflés ou bosses dans le cou qui ne disparaissent pas.

Procédures de diagnostic

Pour diagnostiquer le cancer de la gorge, les procédures suivantes peuvent être effectuées :

  • Examen physique : Le médecin examinera la gorge et le cou pour rechercher d’éventuelles anomalies ou bosses.
  • Endoscopie : Un tube fin et flexible doté d’une caméra (endoscope) est inséré par le nez ou la bouche pour visualiser la gorge et prélever des échantillons de tissus pour la biopsie.
  • Tests d’imagerie : des tests d’imagerie tels que des tomodensitogrammes, des IRM ou des TEP peuvent être utilisés pour déterminer l’étendue et le stade du cancer.

Options de traitement

Chirurgie

La chirurgie est une option de traitement courante pour le cancer de la gorge. Cela peut impliquer :

  • Laryngectomie : Ablation partielle ou complète du larynx et reconstruction de la gorge pour permettre la respiration et la parole.
  • Pharyngectomie : Ablation d’une partie ou de la totalité du pharynx.
  • Dissection du cou : Ablation des ganglions lymphatiques du cou pour vérifier la propagation du cancer.

Radiothérapie

La radiothérapie utilise des faisceaux à haute énergie pour tuer les cellules cancéreuses. Il peut être utilisé comme traitement principal ou en association avec une intervention chirurgicale ou une chimiothérapie.

Chimiothérapie

La chimiothérapie implique l’utilisation de médicaments pour tuer les cellules cancéreuses. Il peut être administré avant une intervention chirurgicale ou une radiothérapie pour réduire les tumeurs ou après un traitement pour détruire les cellules cancéreuses restantes.

Thérapie ciblée

La thérapie ciblée utilise des médicaments qui ciblent spécifiquement les cellules cancéreuses, bloquant ainsi la croissance et la propagation de la maladie. Ces thérapies peuvent être utilisées en combinaison avec d’autres traitements.

Immunothérapie

L’immunothérapie vise à renforcer le système immunitaire de l’organisme pour qu’il reconnaisse et détruise les cellules cancéreuses. Il peut être utilisé dans certains cas de cancer avancé de la gorge.

Facteurs de prévention et de mode de vie

Éviter les comportements à risque

  • Arrêter de fumer : Si vous fumez, arrêter de fumer est le moyen le plus efficace de réduire votre risque de cancer de la gorge.
  • Limitez votre consommation d’alcool : Si vous buvez de l’alcool, faites-le avec modération.
  • Pratiquez des relations sexuelles protégées : Réduire le risque d’infection par le VPH en pratiquant des relations sexuelles protégées et en vous faisant vacciner contre le VPH peut réduire le risque de cancer de la gorge.

Choix de modes de vie sains

  • Ayez une alimentation équilibrée : Consommez une alimentation riche en fruits, légumes, grains entiers et protéines maigres.
  • Maintenir un poids santé : L’obésité est liée à un risque accru de divers types de cancer, dont le cancer de la gorge.
  • Restez physiquement actif : faites de l’exercice régulièrement pour maintenir votre santé globale et réduire le risque de cancer.

Faire face au cancer de la gorge

Soutien affectif

  • Recherchez du soutien : contactez vos amis, votre famille ou des groupes de soutien qui peuvent vous apporter un soutien émotionnel pendant votre parcours contre le cancer.
  • Envisagez des conseils : Des conseils ou une thérapie professionnelle peuvent vous aider à faire face aux défis émotionnels liés à un diagnostic et à un traitement du cancer.

Bien-être physique

  • Suivez un mode de vie sain : Adopter un mode de vie sain, comprenant une alimentation équilibrée et une activité physique régulière, peut contribuer à améliorer le bien-être général et à soutenir votre corps pendant le traitement.
  • Gérer les effets secondaires : Travaillez en étroite collaboration avec votre équipe de soins pour gérer et atténuer tout effet secondaire lié au traitement.

Conclusion

Le cancer de la gorge est une maladie grave qui nécessite un diagnostic et un traitement rapides. En comprenant les causes, les symptômes et les options de traitement disponibles, les individus peuvent prendre des décisions éclairées et prendre des mesures pour prévenir la maladie. La détection précoce, l’adoption d’un mode de vie sain et la recherche d’un soutien émotionnel peuvent jouer un rôle crucial dans la lutte contre le cancer de la gorge et dans l’amélioration du bien-être général.

FAQ

  1. Le cancer de la gorge peut-il être guéri ?
    Les chances de guérir le cancer de la gorge dépendent de divers facteurs tels que le stade du cancer, l’état de santé général et la réponse au traitement. Une détection précoce et un traitement rapide augmentent les chances de succès du traitement.
  2. Le cancer de la gorge est-il toujours causé par le tabagisme et la consommation d’alcool ?
    Bien que le tabagisme et la consommation excessive d’alcool soient des facteurs de risque importants de cancer de la gorge, d’autres facteurs, tels que l’infection au VPH et une mauvaise alimentation, peuvent contribuer au développement de la maladie.
  3. Peut-on prévenir le cancer de la gorge ?
    Même s’il n’est peut-être pas possible de prévenir tous les cas de cancer de la gorge, adopter un mode de vie sain, éviter les comportements à risque et se faire vacciner contre le VPH peut contribuer à réduire le risque.
  4. Que dois-je faire si je présente des symptômes de cancer de la gorge ?
    Si vous ressentez des symptômes persistants tels qu’un mal de gorge, un enrouement, des difficultés à avaler ou des douleurs inexpliquées aux oreilles, il est important de consulter un professionnel de la santé pour une évaluation et un diagnostic approfondis.
  5. Le cancer de la gorge est-il héréditaire ?
    Dans la plupart des cas, le cancer de la gorge n’est pas héréditaire. Cependant, des antécédents familiaux de certaines maladies ou mutations génétiques peuvent augmenter le risque de développer la maladie. Il est essentiel de discuter de tout antécédent familial de cancer avec un professionnel de la santé pour une évaluation et des conseils appropriés.